forget-me-not

20 mars 2013

Je n’ai pas oublié l’amour que je portais aux myosotis dans les forêts de mon enfance. A suivi une longue passion pour la couleur du ciel (tandis que C. elle, ne s’habillait qu’en violet). Puis j’ai scrupuleusement suivi un personnage de  Truffaut qui accrochait ses yeux de toutes ses forces au paysage, "pour ne penser à rien, qu’à la couleur des choses".
Et vous, avez-vous gardé le contact avec votre côté fleur bleue ?

Myosotis_scorpioides

About these ads

2 Responses to “forget-me-not”

  1. Hélène Says:

    fleur bleue : moi toujours… sans hésitation.

  2. Catherine Blondeau Says:

    J’aurais une préférence pour les fleurs rouges : coquelicot, ou jaune : primevère des bois, joubarde des montagnes… C’est bête, il n’y en a pas qui poussent dans les théâtres. Mais en ce moment, je suis entourée de camélias et de magnolias. Les fleurs en a des sols acides déjà un peu domestiqués…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 34 autres abonnés

%d bloggers like this: