l’art et la matière

18 février 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a les livres en papier et les livres tous terrains (des histoires qu’on invente).
Avantages des premiers : le toucher de la page, le graphisme, les phrases toujours au même endroit.
Avantages des seconds :  ça marche aussi dans le noir ou la baignoire.

Lire un livre qui n’existe pas, c’est tout un art avec A. (« Et tu me le lis dès que ça saute »).

Publicités

4 Responses to “l’art et la matière”

  1. Cécile Says:

    Chaque matin,
    avant d’aller
    cela me fait du bien
    de Galimenter !

  2. Aline Maclet Says:

    Ouvrir une galimentation de nuit? De jour?

    • galiment Says:

      peut-être qu’on devrait nommer notre maison « la galimente » ? ce sera ouvert nuit et jour bien sûr, et les gens pourraient venir y picorer des images et des mots au besoin ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :