juste à côté

7 avril 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

« Se mélanger les verbes », une jolie manière d’instiller un peu de poésie dans nos conversations… Je fonds quand A. me confie « ma grand-mère, les pissenlits, elle s’en raffole ! »…

(et j’apprécie tout autant le bol de pissenlits fraîchement cueillis, triés, lavés qui arrive directement sur ma table).

Publicités

One Response to “juste à côté”

  1. Aline Maclet Says:

    Ahhhhh des pissenlits… mais j’en rêve !
    Pas le temps de venir en cueillir, laver, mélanger, mais le coeur y est.
    aline


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :