synthèse

31 juillet 2011

la tête disait juillet, le corps mars ; la terre disait Ardèche, le vent Bretagne
pendant ce temps on écoutait ce qui cherche à se dire
éclaircissant le bulletin d’une météo intérieure
savourant ce tas de silence entre les mots, le temps suspendu
on remettait des chaussettes en se lovant au dedans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :