l’invitée : Cat à Côme (enfin presque)

28 octobre 2011

C’est l’histoire d’un écrivain serbe qui obtient par hasard une bourse d’écriture de la fondation Rockfeller qui lui permet de passer un mois au bord du lac de Côme, où il se saoule consciencieusement sans rien faire de ce qui est prévu par la bourse. C’est bizarre, car ça a l’air de ne parler de rien, mais c’est formidable d’attention à la vie ordinaire et aux gens tels qu’ils sont. Et puis ce type a l’art et la manière de ne rien faire, alors moi ça me semble très exotique et très instructif. (Côme de Srdjan Valjarevic)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :