traces

19 septembre 2012

Il pleut dans le noir. C. est retourné travailler. Luxe du silence dans la maison.
E. appelle du Mexique, comme un été qui s’invite.
Un parfum de pêche et de melon, des rires de filles dans le salon.
Des coquillages au fond des poches, du ressac plein les sacoches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :