ralentir

21 septembre 2012

une rentrée chargée (d’émotions), des nuits trop courtes
revenir à la page, l’odeur du feu, le bruit du vent
ne rien faire que rêver, au soleil
de chèvrefeuilles et de bougainvilliers
comme un dimanche avant dimanche
la chance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :