bon matin

24 juin 2014

Tandis que je me tourne vers l’Est,  le toujours nouveau, P. a une nouvelle prise de conscience métaphysique : « Dieu, il sera drôlement vieux quand on sera tous morts ».

estset

crédit photo : Maya Zen / au Griche

Publicités

roi des poètes

23 juin 2014

La « pépite » de nos yeux dit P.
Il sent bien que l’or de nos jours dépend de notre regard.
Et de notre capacité à entendre les perles fugaces et fondantes comme cette déclaration matinale au premier jour de l’été : « maman j’aimerais être immortel ».

signé paul

 

surenchère

16 février 2013

L’histoire de Ben Albert Bouboule, alias Magique Gulliver d’Estafette nous inspire (merci Agnès Desarthe). Il s’agit d’un âne qui fuit la déprime de son petit pré carré pour un voyage autour du vaste monde, voyage à l’occasion duquel il va enfin pouvoir exprimer son plein potentiel (et se faire passer pour un cheval fougueux).

Pour un pseudonyme, P. avait initialement pensé à Mango Paulo Montgolfière. Moi j’aurais choisi Avril. « Moi Mars » renchérit A. « Et moi Marcel » conclut P.

DEC 096

C’est pour aller chercher les gens qui se sont perdus m’explique P.
Il se dit aussi prêt à décoller avec son père pour aller me chercher.
(A. ne serait pas du voyage quant à lui).
Aller voir là-bas si j’y suis alors que je commençais tout juste à entrevoir un chemin sur terre… sidéral ou sidérant ?

fevrier 191

Solstice

22 décembre 2012

« Est-ce qu’on est demain là ? » demande souvent P. qui essaye de se repérer dans le temps. Une chose est sûre : « Je sais comment on fait le jour : d’abord c’est la nuit, et après c’est le jour » déclare-t-il à 6h40 ce matin, alors que la nuit la plus longue n’a pas dit son dernier mot. « Il y eut un soir, il y eut un matin »… il y en a qui ont la genèse dans le sang.

Mandalas dans la neige, création Simon Beck (à pied)

SimonBeck03simonbeck

automne

25 septembre 2012

« Le tonnerre ne gronde plus.
Les hibernants bouchent leur trou.
L’eau disparait des chemins. »

Voici le genre de petits textes qui accompagnent notre pratique du Qi gong.
(Les saisons chinoises et les notres ne sont pas tout à fait les mêmes…
« Et la pluie va être toute triste si le tonnerre la gronde » précise P.)

cueillir

30 août 2012

Des pruniers croulants sous les fruits :
« il me faudrait un panier et une échelle » annonce P. après un bref coup d’oeil.
Pour le bonheur de sa grand-mère qui compote, confiture et pâte-de-fruite à gogo.