no limits

30 juin 2014

C’est l’histoire d’un lapin (ami et voisin) qui voulait toujours aller plus loin. Nommé en référence à un célèbre cyborg, il a malheureusement succombé aux émotions de sa dernière évasion. « Steve, c’était quelqu’un » affirmait L. hier. Il me rappelle à cette force vitale qui pousse à creuser « au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau ».

bottes araignée

Publicités

forget-me-not

20 mars 2013

Je n’ai pas oublié l’amour que je portais aux myosotis dans les forêts de mon enfance. A suivi une longue passion pour la couleur du ciel (tandis que C. elle, ne s’habillait qu’en violet). Puis j’ai scrupuleusement suivi un personnage de  Truffaut qui accrochait ses yeux de toutes ses forces au paysage, « pour ne penser à rien, qu’à la couleur des choses ».
Et vous, avez-vous gardé le contact avec votre côté fleur bleue ?

Myosotis_scorpioides

matsukaze

22 novembre 2012

N’est-il pas merveilleux qu’un même mot désigne à la fois le bruissement du vent dans les pins, et le frémissement de l’eau dans la bouilloire de la cérémonie du thé ?

photo : Franck Jaeger

sans hésitation

5 octobre 2012

Ma devise cette année :
« do what you think is right ».
Et vous qu’est-ce qui vous guide ?

le choix de l’intime

4 octobre 2012

Garder un secret est en soi un exercice.
« Suggérer, ne pas trop en dire » était la ligne que je m’étais donnée pour cet espace.
Mais voilà, je suis née un jeudi 4 octobre à 12h20. Mon anniversaire me met en joie.
Alors pourquoi ne pas le partager ?

la révolution intérieure

27 septembre 2012

Comment transformer la vulnérabilité des êtres en art de vivre ?
D’après Julia Kristeva, il s’agit  de « revenir à des formes radicales et intimes de la révolte, un réveil psychique, qui garantit l’indépendance des esprits et la capacité créative ». Revenir à l’expérience intérieure pour renaître à de nouveaux liens.

imbroglio

15 juin 2012

C’est comme une pelote dont je n’ai pas encore trouvé le bout,
où s’accrocher ?
Le temps file et, à part quelques couleurs,  je n’ai rien encore attrapé.